•    
    Planètes actuelles
    31-oct-2014, 12:22 TU/GMT
    Soleil8Scorpion0' 4"14s10
    Lune13Verseau14'37"12s14
    Mercure19Balance30'26"5s42
    Vénus9Scorpion34'57"13s54
    Mars3Capricorne45'30"24s53
    Jupiter20Lion21'34"15n17
    Saturne23Scorpion49' 4"16s51
    Uranus13Bélier35'37"r4n43
    Neptune4Poissons52' 5"r10s25
    Pluton11Capricorne22'17"20s40
    Noeud Vrai19Balance7'53"7s29
    Chiron13Poissons21'23"r1s58
    Explications des symboles
    Carte du ciel du moment
| Mon Astro | Forum | FAQ

Auteurs à Astrodienst
Liz Greene Entrevue
L'analyse "Carrière et Vocation"

"Une vocation n'est pas un emploi qui nous fait gagner de l'argent, c'est plutôt le sentiment de mener une vie utile en faisant quelque chose que nous aimons."

P.I.:
Votre nouvelle analyse, "Carrière et Vocation", est sur le point d'être lancée. À quoi vos lecteurs peuvent-ils s'attendre?

Liz Greene:
Un grand nombre de personnes n'ont aucune idée de la direction qu'elles doivent prendre parce qu'ils ne se comprennent pas. Même pendant leur formation, elles fondent leurs décisions sur les besoins du marché. Elles posent des questions du type "Y a-t-il un emploi ici?" ou "Est-ce que je peux faire de l'argent dans cet emploi?" Ce n'est pas comme ça qu'on trouve une véritable satisfaction à ce qu'on fait. Il faut aller de l'intérieur vers l'extérieur. Avant d'aborder la question de la formation ou de choisir son programme universitaire, il faut savoir un peu qui on est et quel genre de choses on aime; ce qu'on apprécie et ce qu'on a comme talents; ce à quoi on est bon et moins bon. Une fois qu'on s'est fait une idée assez juste sur ces choses, on peut arriver à une décision plus intelligente sur son orientation. Une vocation n'est pas un emploi qu'on occupe pour gagner de l'argent, c'est plutôt le sentiment de mener une vie utile en faisant quelque chose qu'on aime. On peut ensuite développer ses aptitudes en ce sens au lieu de choisir un emploi rien que pour payer le loyer ou l'épicerie hebdomadaire. On doit partir de l'intérieur vers l'extérieur et non de l'extérieur vers l'intérieur. L'analyse est conçue pour fournir des prises de conscience à cet égard. On doit développer une attitude plus psychologique envers son travail, au lieu de le considérer comme une chose purement extérieure.

P.I.:
Donnez-vous au lecteur des conseils sur le type d'emploi qu'il doit chercher?

Liz Greene:
Pas précisément. L'analyse ne dira à personne quel emploi est parfait. Un horoscope ne peut pas être aussi spécifique. Il n'exemptera personne de la tâche de penser par soi-même. L'analyse est un guide général. Par exemple, une personne peut avoir du talent pour travailler avec les gens - elle peut être sensible, pleine de tact et grandement préoccupée du bien-être des autres. C'est une vocation. Il y a plusieurs emplois qui se regroupent sous le grand chapiteau du "Soigneur": thérapeute, conseiller, enseignant, un certain type d'avocat, un directeur de ressources humaines. Si le chapiteau a du sens, l'emploi spécifique risque de tomber en place.

K.B.:
Est-ce que certaines planètes et constellations jouent un rôle important dans ces interprétations?

Liz Greene:
Jusqu'à un certain point, oui. Mais je pense que toute la carte du ciel touche la vocation. Traditionnellement, les astrologues étudient la Maison 10 et la Maison 6, ou le signe au MC. Cela ne fonctionne pas vraiment. La vocation concerne la personne entière et doit satisfaire le plus de parties possible de cette personne entière. Dans une partie de l'analyse, je focalise fortement sur le Soleil, parce le Soleil a beaucoup à voir avec le sentiment qu'a la personne d'être spéciale et d'avoir un destin ou un but spécial dans la vie. Mais ce n'est qu'une partie de la question. Toute la carte doit être étudiée.

"Si une personne possède un esprit vif et beaucoup de curiosité intellectuelle mais que son emploi consiste à coller des enveloppes ou à remplir des boîtes à journée longue, elle finira par haïr chaque minute de son travail."

P.I.:
Sur quelles questions vous penchez-vous?

Liz Greene:
La première partie de l'analyse couvre la perspective générale de l'individu sur la vie - son mode de perception le mieux adapté et les forces essentielles de son tempérament. Elle indique si la personne est plus orientée vers le côté intellectuel, ou plus tactile, si elle est très imaginative ou plus portée à interagir avec le monde au niveau des sentiments. C'est un aperçu général et il devient immédiatement clair que certains types d'emplois ne conviennent pas à certains tempéraments. Par exemple, si une personne possède un esprit vif et beaucoup de curiosité intellectuelle mais que son emploi consiste à coller des enveloppes ou à remplir des boîtes à journée longue, elle finira par haïr chaque minute de son travail.

La deuxième partie de l'analyse est plus détaillée et se penche sur les talents et les aptitudes spécifiques. Elle prend toute la carte du ciel en considération, bien que des facteurs particuliers de la carte puissent être plus en évidence. Elle répond aux questions "À quoi est-vous bon?" et "Quel environnement trouvez-vous le plus agréable?" Certaines personnes ont besoin de travailler en équipe, d'autres fonctionnent très bien dans des structures institutionnelles, d'autres encore préfèrent travailler seul. L'analyse se penche sur des questions personnelles de cette nature.

La partie suivante traite des limites et des conflits dont nous devons être conscients. Il ne s'agit pas nécessairement de défauts ou de choses que les gens "font mal". Nous avons tous des limites. Il y a certaines zones de difficulté innée, et il ne sert pas à grand chose d'essayer de devenir ce qu'on n'est pas. Certaines limites peuvent être très créatives si on sait ce qu'elles sont. On peut travailler avec elles et les transformer en atouts. La dernière partie de l'analyse compte trois volets.

Il y a une section qui traite de la façon dont l'individu travaille avec les autres; elle décrit les questions particulières liées aux relations de travail, s'il existe de telles questions particulières. On peut ne pas vraiment apprécier la compagnie des autres ou on peut être trop dominateur. Il y a ensuite un volet qui traite des craintes et des anxiétés particulières, s'il en est, face aux accomplissements et au succès. Cette section parle de nos plus grandes craintes.

Il y a enfin une section qui se penche sur la vraie signification du succès. Les gens mesurent le succès très différemment. Pour certains, il est matériel - ils ont l'impression d'avoir réussi parce qu'ils ont une belle maison ou beaucoup d'argent à la banque. Pour d'autres, cela n'a aucune importance, aussi longtemps qu'ils se sentent utiles ou qu'ils ont aidé les autres ou qu'ils ont été loyaux à une vision artistique. La dernière section touche les valeurs les plus profondes d'une personne, ce qu'ils ont besoin de faire pour savoir qu'ils ont fait de leur mieux dans la vie.

P.I.:
La vocation d'une personne peut-elle changer avec l'âge?

Liz Greene:
En surface, oui. Les gens changent d'orientation constamment. Certaines personnes mettent longtemps à trouver leur voie. Alors, oui, les gens changent, en surface. Mais le noyau central d'une personne ne change pas vraiment. D'habitude, quand les gens changent souvent d'emploi, ils essaient soit de trouver ce qui leur convient réellement, soit de manifester différemment à l'extérieur ce qui vient du même noyau central. Une personne peut commencer une carrière de thérapeute pour ensuite décider d'étudier la médecine et abandonner cette voie plus tard pour devenir astrologue ou guérisseur, mais vous constaterez que le même fil intérieur lie toutes ces manifestations extérieures. Elles ont le même noyau central. Il existe une essence immuable en chacun de nous que la carte du ciel nous montre. Une vocation se développe tout au long de la vie. Elle se développe très lentement. Certaines personnes ne trouvent leur vocation qu'au milieu de leur vie ou même parfois plus tard. Et elles la cherchent constamment en expérimentant des choses différentes. L'essence d'une personne, qui inspire la vocation, possède quelque chose qui reste constant. Plus nous arrivons à exprimer cette essence, plus nous nous sentons gratifiés dans notre travail.

"Plus nous arrivons à exprimer cette essence, plus nous nous sentons gratifiés dans notre travail."

P.I.:
C'est donc toujours la même question à des niveaux différents?

Liz Greene:
Oui, précisément. L'intention la plus profonde de ce type de travail astrologique est d'arriver à l'essence plutôt que de se laisser préoccuper par les "essais" extérieurs que les gens vivent. La vie de l'individu est toujours caractéristique de l'individu - elle ne contient rien d'aléatoire. Quand les gens font des choix, tels que changer d'emploi, il peut sembler qu'il n'existe aucun lien. Mais il y en a un, et le trouver nous indique ce que les gens sont vraiment en train de chercher. Quel est le but de leur quête? À quoi aspirent-ils vraiment? Plus on approche de la réponse, plus il devient probable qu'on choisira un véhicule professionnel qui reflétera le plus possible la personne entière. Aucun véhicule extérieur ne peut refléter entièrement le coeur d'une personne, mais s'il est suffisamment "bon", on peut alors se dire "Oui, je suis né pour faire cette chose, c'est gratifiant, c'est satisfaisant." Même s'il y a des conflits, la personne a le sentiment d'être au bon endroit et d'aimer ce qu'elle fait. Cela doit venir du cœur et cela ne change pas. Les choses que nous aimons vraiment ne changent pas.

P.I.:
Conseilleriez-vous le recours à l'horoscope dans un contexte professionnel, par les entreprises ou les employeurs?

Liz Greene:
Je pense que cela peut être très valable si on l'utilise à bon escient et sans préjudice personnel. Les employeurs doivent faire preuve d'un peu de raffinement. Ils ne devraient pas porter de jugements trop rigides. À ce moment-là, l'horoscope peut être d'un grand secours. L'horoscope ne peut pas dire: "Cette personne exécutera bien son travail" parce que toutes sortes de choses peuvent survenir et parce que les gens ne réalisent pas tous leur plein potentiel. Une personne peut être heureuse pendant un moment pour ensuite entrer en conflit avec quelqu'un d'autre au bureau ou décider de partir pour avoir un enfant. Si vous cherchez un employé qui accepte de recevoir des ordres et qui peut exécuter un travail routinier consciencieusement, vous devez trouver une personne dont le tempérament convient à ce type d'emploi. Certains tempéraments auront de la difficulté à se conformer à ce type de structure au travail. Et si vous embauchez des gens qui ne conviennent pas, ils attendront toujours l'occasion d'avoir quelque chose de plus et ils partiront s'ils ne peuvent l'obtenir. Connaître ce genre de choses est très précieux pour l'employeur et l'horoscope nous les indique certainement. Il ne s'agit pas de juger si quelqu'un est un bon ou un mauvais employé ou une bonne ou une mauvaise personne. Ils ont simplement des forces dans un domaine qui ne convient pas aux exigences du poste. D'un autre côté, la personne peut être très bonne pour le poste précis que vous désirez combler. Dans ce sens, je pense que l'analyse est un outil très précieux pour les employeurs, pour autant qu'on ne l'utilise pas pour poser des jugements ou pour prédire l'imprévisible.

"Le défi est de comprendre ce qu'on aime, parce que bien que les structures extérieures changent dans le marché du travail, l'esprit qui anime la vocation d'une personne reste le même."

K.B.:
Comment les gens peuvent-ils trouver leur vocation par les temps qui courent, quand les compétences demandées changent aussi rapidement et qu'on fait beaucoup d'affaires à court terme?

Liz Greene:
J'ai essayé de répondre à cette question dans la structure de l'analyse. C'est pourquoi il n'est pas possible d'être précis et de dire à une personne qu'elle devrait travailler pour une certaine entreprise ou qu'elle devrait occuper un type particulier d'emploi. La technologie évolue tellement rapidement qu'un emploi particulier peut ne plus exister dans deux ans. C'est à l'essence d'une personne que l'analyse s'adresse. Le défi est de comprendre ce qu'on aime, parce que bien que les structures extérieures changent dans le marché du travail, l'esprit qui anime la vocation d'une personne reste le même. Naturellement, c'est ennuyeux de découvrir soudainement que la société pour laquelle on travaille est en train de sombrer. Mais si vous savez qui vous êtes et ce que vous avez à offrir, vous pouvez trouver quelque chose d'autre qui le reflétera de la même manière. Si vous devez maîtriser de nouvelles compétences, tout ira bien, parce que la motivation est là.

K.B.:
C'est donc toujours une question d'essence...

Liz Greene:
Oui. Je pense que c'est ça, une vocation. C'est pourquoi tant de gens sont malheureux au travail - il ne leur vient jamais à l'esprit que le travail d'une personne doit refléter la personne. Si vous aimez le rituel, le rythme et la routine, vous pouvez prendre plaisir à poser des briques, car c'est de l'art et une merveilleuse chose à faire pour un ouvrier. Mais tout de même, si les briques devaient disparaître soudainement de la liste des matériaux de construction utilisables, vous pourriez tout de même transférer cet amour de faire des choses aux motifs réguliers à tout autre matériau avec lequel vous travaillez. Nous regardons trop le monde extérieur quand nous nous mettons à penser à ce que nous voulons faire de nos vies. Nous demandons "Comment pourrais-je réussir? Où puis-je faire le plus d'argent? Qu'est-ce que mes parents désirent pour moi?" "Quel type d'emploi serait le plus respectable et me mériterait de me tailler une place dans la communauté?" Nous regardons toujours vers l'extérieur au lieu de découvrir qui nous sommes, ce que nous désirons contribuer au monde et ce que nous aimons et apprécions.

K.B.:
Tant de gens sont envahis de données constantes, inondés d'informations, ils doivent faire face à la demande pour de nouvelles compétences, aux nouvelles technologies, au déracinement culturel. Comment peuvent-ils composer avec tout ça?

Liz Greene:
Quand les gens se sentent envahis par le chaos, c'est souvent parce qu'ils ne sont pas conscients de leur essence. Ils ne sont pas conscients de leur centre et quand ils sont frappés par l'extérieur, ils s'effondrent. Ils ne savent pas quoi écouter. Où est la vérité? Les mouvements culturels, le bombardement d'informations, les changements technologiques, le maque actuel de sécurité d'emploi - il y a énormément d'instabilité dans le monde en ce moment. La seule façon de composer avec tout ce changement est d'avoir quelque chose de très solide à l'intérieur, où vous savez ce que vous êtes, ce à quoi vous excellez, et ce que vous aimez faire. Quand vous avez ces choses, vous pouvez vous adapter à ce qui est demandé. Vous pouvez ne pas aimer tous les changements, mais personne n'a promis que la vie serait équitable. La question est de savoir si on peut ou non faire les adaptations nécessaires à partir d'un solide sens de soi. Une personne peut toujours apprendre de nouvelles compétences - vous pouvez apprendre comment utiliser un ordinateur, apprendre une autre langue, de nouvelles techniques artistiques si vous vous appliquez. Mais vous ne pouvez pas apprendre à devenir quelqu'un d'autre.

Cette entrevue a été réalisée à l'automne 2000 par Karin Baasch et Peter Isler.

Planètes actuelles
31-oct-2014, 12:22 TU/GMT
Soleil8Scorpion0' 4"14s10
Lune13Verseau14'37"12s14
Mercure19Balance30'26"5s42
Vénus9Scorpion34'57"13s54
Mars3Capricorne45'30"24s53
Jupiter20Lion21'34"15n17
Saturne23Scorpion49' 4"16s51
Uranus13Bélier35'37"r4n43
Neptune4Poissons52' 5"r10s25
Pluton11Capricorne22'17"20s40
Noeud Vrai19Balance7'53"7s29
Chiron13Poissons21'23"r1s58
Explications des symboles
Carte du ciel du moment
Publicité
Étant l'un des plus importants portails d'astrologie, WWW.ASTRO.COM offre de nombreux éléments gratuits sur le sujet. Avec ses interprétations d'horoscopes de grande qualité écrites par les astrologues mondialement renommés Liz Greene et Robert Hand et d'autres auteurs, ses nombreux horoscopes gratuits et des informations détaillées sur l'astrologie pour débutants et professionnels, www.astro.com est la première adresse pour l'astrologie sur Internet.
Acceuil - Horoscopes gratuits - Astrodienst Boutique - Comprendre l'astrologie - Ephemerides - À propos d'Astrodienst - Mon Astro - Atlas des fuseaux horaires - Sitemap - FAQ - Forum - Contacter Astrodienst