Horoscopes composite pour plusieurs personnes (Multi-composite)

par Dieter Koch et Alois Treindl

La carte composite habituelle pour deux personnes est calculée à partir des cartes natales de deux personnes et renseigne sur la nature de la relation entre ces personnes. En principe, la carte composite peut être établie pour toute sorte de relations, i.e. non seulement pour les relations amoureuses, mais aussi pour les relations amicales et professionnelles, pour les gens qui posent problème, ou même pour des ennemis, tels que Sharon et Arafat, par exemple.

Une utilisation semblable est possible avec les "composites pour plusieurs personnes", ou, en abrégé, cartes "multi-composites". La méthode multi-composite fournit des cartes pour les relations triangulaires telles que les triangles amoureux, les relations familiales, les relations dans un groupe de collègues ou d'amis. Il est particulièrement intéressant de noter qu'il devient possible d'examiner comment les dynamiques à l'intérieur d'un groupe changent avec l'arrivée d'un nouveau membre ou avec le départ d'un ancien membre.


La composite pour deux personnes

La carte composite habituelle pour deux personnes est calculée de la manière suivante: le Soleil de la carte composite est situé exactement au milieu des deux Soleils des personnes en question. Nous pouvons appeler ce point "mi-point", "valeur moyenne" ou "point d'équilibre". Les autres planètes de la carte composite sont calculées de la même façon. Elles constituent les mi-points, ou valeurs moyennes, de leurs planètes respectives.

Vénus et Mercure, cependant, représentent une situation spéciale. Dans le "vrai" ciel, ces planètes ne peuvent jamais se trouver à plus de 45° du Soleil. Cependant, la position composite peut occasionnellement être plus ou moins en opposition au Soleil. Dans ces cas, certains astrologues préfèrent déplacer la planète en question de l'autre côté de la carte (un changement de 180°).

Il y a deux méthodes pour calculer le MC, l'Ascendant et les maisons de la carte composite. Ce qu'on appelle "méthode du lieu de référence" prend la valeur moyenne du Milieu-du-Ciel. A partir de là, l'Ascendant et les maisons sont calculés pour un certain lieu de référence dont seule la latitude géographique est prise en compte. Le lieu de référence approprié serait le lieu où la relation entre les deux partenaires "se passe" ou "advient".

L'autre méthode, appelée "méthode des mi-points" calcule individuellement les valeurs moyennes pour le MC, l'Ascendant et les cuspides des maisons.

Astrodienst offre les deux méthodes.


La composite multi-personnes

Comment étendre la méthode de la carte composite à plus de deux personnes? Malheureusement, dans ce cas, la situation est plus compliquée. Deux techniques sont à notre disposition, chacune produit des cartes différentes. Pour deux personnes seulement, elles produisent des cartes identiques, l'habituelle carte composite pour deux personnes.


La méthode de "valeur moyenne" ou "point d'équilibre"

Ainsi, dans la carte composite pour deux personnes, la position du Soleil est calculée comme la valeur moyenne des deux Soleils de naissance, la position du Mercure composite est la valeur myenne des deux Mercures de naissance etc.

En termes concrets, les positions des deux planètes natales sont déterminées en degrés, entre 0° et 360°, elles sont aditionnées et leur résultat est divisé par deux. Cependant Le point / position qui en résulte ne constitue que l'une des deux solutions possibles. L'autre point est exactement situé à l'opposé. Pour la carte composite, nous choisissons le point qui est le plus rapproché des deux planètes natales.

Nous pourrions être tentés d'utiliser exactement la même méthode pour calculer une carte composite pour trois personnes ou plus. Prenez les degrés des trois Soleils de naissance, additionnez-les et divisez-les par trois. Cependant, le résultat n'aura de sens que dans certains cas, alors que dans d'autres, il n'en aura aucun du tout.

Un exemple:
Trois personnes avec leur Soleil à
10° (10° du Bélier)
60° (0° des Gémeaux)
350° (20° des Poissons)

420° : 3 = 140° (20° du Lion)

De toute évidence, cette solution n'a aucun sens. Le point correct aurait dû être à l'intérieur de la zone des trois Soleils de naissance, i.e. aux alentours de 20° (20° du Bélier).

Qu'est-ce qui ne va pas ici? Pourquoi cela ne marche pas? Le problème est que le résultat dépend du point de référence à partir duquel nous calculons. Dans l'exemple, c'est l'équinoxe vernal, i.e. 0° du Bélier. Alors que, si nous calculons à partir de 20° des Poissons (= 350°), nous obtenons le résultat correct.

10° - 350° = 20°
60° - 350° = 70°
350° - 350° = 0°

  90° / 3 = 30°
  30° + 350° = 20° du Bélier - Correct!

Il apparaît que pour notre exemple, il y a trois solutions, en fonction du point de référence que nous choisissons.

Point de référence Solution
60° < r <= 350° 20° du Bélier
350° < r <= 10° (370°) 140° (20° du Lion)
10° < r <= 60° 260° (20° du Sagittaire)

Ainsi, quel que soit le point de départ du calcul, nous débouchons toujours sur l'un des trois points qui sont séparés par 120°.

A présent, souvenons-nous qu'il y a deux points symétriques dans la carte composite pour deux personnes et que nous devons sélectionner le plus approprié d'entre eux. Le plus approprié est celui qui est le plus rapproché des planètes natales en question. La multi-composite fonctionne d'une façon très similaire. Cependant, avec trois personnes, il y a trois point symétriques possibles à une distance de 120° les uns des autres. Chacun d'entre eux équilibre, en un sens, les trois Soleils qui participent à la carte composite. Le point à 140°, par exemple, est séparé du Soleil à 350°par 120°. Si nous additionnons les deux distances, de ce point-là jusqu'aux deux autres Soleils, nous obtenons aussi 210° (80° + 130°). Des calculs semblables sont possibles pour chacun des trois points symétriques. Ceci conduit à l'hypothèse selon laquelle tous les trois points symétriques sont astrologiquement pertinents d'une manière ou d'une autre, et que pourtant, il demeure évident que le point à 20° est le plus important.

Le même phénomène se produit avec un nombre de personnes plus élevé. Il y a toujours autant de points de symétrie qu'il y a de personnes dans la carte composite. Ainsi, avec n personnes, il y a n points symétriques qui se trouvent à une distance mutuelle de 360° /n.

Comment chercher le point de symétrie correct afin de pouvoir le placer dans la carte composite comme Soleil composite? Pour le trouver, nous pouvons faire ce qui suit pour chaque point symétrique. Calculez sa distance depuis chacun des Soleils de naissance, prenez le carré de chaque distance et additionez tous les carrés. Faites cela pour tous les points de symétrie. Le point composite que vous cherchez (i.e. la "valeur moyenne du Soleil") est le point de symétrie duquel la somme de toutes les distances au carré est la plus petite.

Voilà la procédure concrète suivie quand nous calculons une charte multi-composite. Mais la méthode peut-être définie plus simplement de la façon suivante:

Le point composite est ce point du zodiaque pour lequel la somme des distances au carré aux planètes natales concernées est la minimale.

Ou, plus techniquement:

Le point composite est ce point du zodiaque pour lequel la déviation standard des planètes natales concernées est la minimale.

En appliquant cette technique à deux personnes nous obtenons l'habituelle carte composite pour deux personnes.

Pour illustrer cette méthode, voici une expérience. Nous avons un bâton de 360 cms de longueur avec les 360 cms correspondant aux 360 degrés du zodiaque. Ce bâton est fait d'un métal ultra-léger et ne pèse virtuellement rien du tout, mais en même temps, il est très solide et inflexible (comparable au matériau dont les OVNI sont faits). Nous attachons maintenant trois poids identiques à ce bâton sur les degrés appropriés du zodiaque, les poids représentant les trois Soleils de naissance. Maintenant, nous essayons d'équilibrer ce bâton sur un doigt. La question est: à quel degré du zodiaque devrions nous mettre le doigt afin de maintenir le bâton en total équilibre? C'est cela, le point d'équilibre (ou valeur moyenne) que nous recherchons. Un exemple: Trois personnes ont leur Soleil natal à 0° du Bélier, 0° des Gémeaux (60°) et 0° de la Balance (180°). Le point d'équilibre est à 20° des Gémeaux (80°).

point d'équilibre

Cependant, cette expérience n'illustre pas assez bien la carte multi-composite. Dans la pratique réelle, le bâton donnerait le point de symétrie correct seulement dans un tiers des cas, dans tous les autres cas, il donnerait un point erroné. Prenons l'exemple que nous avons déjà utilisé: Pour les trois Soleils à 10°, 60° et 350°, nous obtiendrions un point de symétrie à 140° (le même que ci-dessus), qui n'est pas correct. Afin de trouver les autres points de symétrie, le début du bâton doit tomber sur un différent degré zodiacal. Si nous choisissons de graduer le bâton de façon à ce qu'il aille de 350° à 350°, nous obtiendrons le résultat correct, le Soleil composite à 20°.

Bien sûr, une machine composite comparable peut aussi être construite avec des matériaux terrestres, pas seulement avec des matériaux extra-terrestres. La construction serait, cependant, plus compliquée, parce que nous devrons nous assurer que le poids du bâton ne pèse rien.


La méthode du "centre de gravité" (addition de vecteurs)

Pour l'autre procédure possible, nous nous plaçons au centre du zodiaque, nous plaçons les trois Soleils dans leur position respective et nous cherchons dans quelle direction ils nous poussent. Il y a aussi un moyen facile de construire un calculateur mécanique de multi-composite: Prenez un disque circulaire en métal et percez un trou exactement en son centre. Dessinez le zodiaque autour du bord extérieur. Puis, pendez-le à un clou sur le mur. Trois (ou n) aimants du même poids représentent les Soleils des trois (ou n) personnes concernées. Placez-les sur le disque à leur position zodiacale respective. Le disque va maintenant commencer à tourner et se stabiliser dans une certaine position, avec le centre de gravité dans la position le plus basse. Le point du zodiaque qui se stabilise dans la position la plus basse est celle que nous recherchons pour le Soleil composite. La même procéure peut être appliquée à toutes les autres planères.

Afin de calculer les planètes composites ainsi trouvées, il est nécessaire de convertir les positions zodiacales des planètes natales en vecteurs (flèches du centre du cercle jusqu'à leur position planétaire respective) et de les additionner. La direction des vecteurs qui en résulte pointe vers la planète composite.

Si cette procédure est appliquée à deux personnes, le résultat est, à nouveau, l'habituelle carte composite pour deux personnes. Cette méthode conduit à cette même composite pour deux personnes que la méthode "valeur moyenne" ou "point d'équilibre" décrite précédemment. Cependant, si elles sont appliquées à trois personnes ou plus, les deux techniques produisent des cartes différentes!

Ceci peut-être illustré par un exemple. Supposons que nous avons deux Soleils de naissance à 0° et 180°. Conformément à la méthode de la gravité (addition de vecteurs), les deux Soleils opposés s'annulent l'un l'autre. S'ils étaient sur le disque, celui-ci pourrait être arrêté à n'importe quel point arbitraire, parce que le centre de gravité du disque serait exactement au centre. Si nous ajoutons maintenant un troisième Soleil à 60°, notre disque tournerait de telle sorte que le troisième Soleil se stabilise au point le plus bas. Dans ce cas, le Soleil composite serait à la même position que le Soleil natal de la 3ème personne, c'est-à-dire 60°.

Quel résultat obtiendrons-nous si nous utilisons la méthode de la valeur moyenne? Nous additionnons 0° + 60° + 180° + 240° et ensuite, nous divisons la somme par trois: 240° / 3 = 80°.
Ceci s'avère être le point le plus pratique des trois points de symétrie. (Les deux autres sont à 200° (= 80° + 120°) et à 320° (= 80° + 120° + 120°).
Ainsi, le Soleil composite est à 80°, alors qu'il est à 60° avec la méthode de la gravité.

Nous pouvons donc conclure qu'il n'existe qu'un type de carte composite pour deux personnes, mais deux types différents pour les cartes de trois personnes ou plus.

Les préférences d'Astrodienst

Bien sûr, la question est, quelle procédure résistera au test de l'expérience; et est-il possible que - ainsi que cela se produit souvent en astrologie - les deux variantes trouvent leurs partisans. Astrodienst préfère la méthode de la "valeur moyenne" ou celle du "point d'équilibre". Cependant, les utilisateurs du web ont aussi la possibilité d'expérimenter la méthode du "centre de gravité".
(Cartes du ciel diverses -> cartes circulaires -> type de carte: Multi-composite)

Il existe aussi un critère théorique en faveur de la méthode de la "valeur moyenne" ou celle du "point d'équilibre". Un exemple: Nous voulons calculer la carte composite de trois amis, deux d'entre eux avec une opposition presque exacte à leur Soleil natal, e.g. en Bélier et en Balance. Le troisième ami a un Soleil en Gémeaux. Selon la méthode de la gravité, le Bélier et la Balance s'annuleraient l'un l'autre, et le Soleil composite serait donc en Gémeaux. En d'autres termes, le Soleil composite est déterminé exclusivement par la troisième personne, les Gémeaux.
Mais dans la vie réelle, est-ce-que le Bélier et la Balance s'annuleraient dans une relation à trois? Et le Gémeaux, seul, dominerait?


Une variation de la méthode du centre de gravité

Il est possible aussi d'ajuster davantage les calculs sur les réalités "physiques" en prenant en compte la latitude écliptique des planètes et les forces gravitationnelles réelles des corps délestes qui dépendent de la distance entre la planète et la Terre. Cette méthode produit une autre carte composite encore, y compris pour les composites pour deux personnes! Cependant, nous considérons que cette méthode est plutôt non-astrologique, puisque distance et gravité ne sont habituellement pas des facteurs qui sont pris en considération en astrologie. Le lourd Jupiter, le poids léger Mars et le super-léger Pluton ont tous le même poids en astrologie. Les distances respectives de la Terre non plus ne sont pas utilisées en astrologie.


Possibilités d'étudier les dynamiques de groupe

Les positions des planètes composites peuvent aussi être "stables" ou "instables", dans le sens où elles réagissent fortement ou peu à l'arrivée ou au départ d'une personne. Un exemple: Si nous avons une carte composite de quatre personnes dont les Soleils forment un Grand Carré approximatif, la distribution qui en résulte ne donnera pas de forte tendance vers une direction particulière. La position du Soleil composite est alors "secouée". Maintenant, si une personne rejoint le groupe ou le quitte, le nouveau Soleil composite peut changer considérablement. Un exemple contraire: Si nous avons quatre personnes avec des Soleils en Gémeaux, il y a une tendance commune certaine vers un Soleil composite en Gémeaux. Une personne arrivant ou partant n'aura plus à présent qu'un effet relativement limité sur le Soleil composite, i.e., il ne changera pas beaucoup.

De la même manière, les horoscopes de groupe peuvent être en eux-mêmes très stables ou instables. Si toutes les planètres ont une position stable, l'addition ou le retrait d'une personne changera très peu la carte composite. Cependant, si plusieurs planètes sont instables, la carte changera très visiblement.

En conséquence, la carte composite constitue un outil très intéressant pour effectuer des recherches sur les dynamiques de groupe et les changements causés par une personne qui rejoint ou qui quitte le groupe.

© Astrodienst 2007, Dieter Koch, Alois Treindl
Traduction française: Tipram

Planètes actuelles
2-oct-2014, 10:47 TU/GMT
Soleil9Balance10'17"
Lune17Capricorne25'56"
Mercure2Scorpion1'35"
Vénus3Balance13' 3"
Mars12Sagittaire41'57"
Jupiter16Lion10'32"
Saturne20Scorpion39'20"
Uranus14Bélier43'58"r
Neptune5Poissons19'20"r
Pluton11Capricorne1' 8"
Noeud Vrai19Balance17'55"r
Chiron14Poissons17'50"r
Explications des symboles
Carte du ciel du moment
Perspectives à long terme, de Liz Greene
Publicité
Loading