Chiron, Pholus & Co.

Voir aussi: Autres corps célestes

Le 1er novembre 1977, l’astronome américain Charles Kowal fit la découverte d’une petite planète gravitant sur une orbite exceptionnelle. Quelques semaines plus tard, cette planète fut nommée Chiron. Il existe des centaines d’astéroïdes dans notre système solaire, plusieurs d’entre eux sont plus gros que ce nouvel objet. Chiron possède un diamètre évalué à 160 km, tout au plus. Toutefois, l’orbite de Chiron, située entre Saturne et Uranus, est unique. Chiron met environ 50 ans pour accomplir sa révolution, avec parfois de fortes inclinaisons vers Saturne ou Uranus. Son parcours est instable, comme il a probablement voyagé sur celui-ci depuis quelques milliers d’années seulement et devrait le suivre seulement pour quelques milliers de plus. En 1991, Chiron fut classifiée en tant que planète capturée. Les astronomes ne s’entendent pas totalement à savoir si Chiron est un astéroïde ou une comète, c’est pourquoi on peut le retrouver dans les catalogues sous ces deux appellations. Sa position peut être calculée de façon sûre pour la période comprise entre 1500 av. J.C et l’an 4000, seulement, au-delà de cette période, le calcul doit être considéré comme incertain.

La position orbitale de Chiron, placée entre Saturne et Uranus, est plutôt inhabituelle. En dépit de toute tentative de classification, Chiron a pris le rôle d’une planète. Son parcours est fortement excentrique, comme celui de Symbole de ChironPluton, ce qui a pour effet de croiser occasionnellement les orbites de Saturne et d’Uranus. La plupart des astrologues le considère comme une sorte de "médiateur" entre les deux, et comme un lien entre le "Gardien des Sphères" (Saturne) et les planètes extérieures. Conséquemment, on dit de Chiron qu’il a une influence à la fois saturnienne et uranienne. Auparavant, Chiron était défini comme une comète capturée, il était considéré comme un astéroïde errant, éloigné du "troupeau", ou de la ceinture des autres astéroïdes se retrouvant entre Mars et Jupiter, un solitaire rebelle, allant son propre chemin. Le glyphe en forme de clef représenté ci-dessus a été largement accepté, et fait partie de la base de son interprétation. Chiron est considéré comme la clef d’entrée aux planètes extérieures de même qu’aux sphères de la vie représentées par son rôle dans la mythologie classique.Chronos et Rhéa

Selon le mythe, Chronos (Saturne) se prit de passion pour la nymphe Philyra. Sa femme Rhéa le prenant sur le fait, il se transforma en cheval et s’enfuit. Le centaure Chiron fut le fruit de cette union; une créature moitié homme et moitié cheval. Philyra ressentit une forte aversion en voyant cet enfant, elle demanda alors à Zeus de la transformer en un tilleul. Plus tard, Chiron vécut dans une grotte sur le mont Pelion, il enseigna aux jeunes héros les arts martiaux, l’art de la chasse et la musique. Achille et Esculape étaient parmi ses plus célèbres élèves. La fin de l’histoire contient un message symbolique: il fut blessé accidentellement par une flèche empoisonnée appartenant à son ami Hercule. Étant immortel, Chiron survécut avec une terrible blessure incurable. Quand Prométhée dut être puni, Chiron offrit de mourir à sa place. Ce sacrifice de sa propre immortalité le délivra de son tourment.

Chiron est une créature à la fois humaine et animale, combinant un côté sombre, naturel et instinctif avec un côté rationnel. Astrologiquement, il représente la sagesse, la patience et la maîtrise des sombres instincts. À cause de sa blessure incurable, il a une connaissance profonde de toute forme de souffrance. Ce qui lui confère une sagesse innée pour soulager la douleur des autres. Chiron n’étant pas du même niveau que les planètes "classiques", les aspects le concernant n’apparaissent donc pas dans nos graphiques.

Chiron dans les produits d’Astrodienst

Chiron est inclus dans les données imprimées pour les types de carte suivants, mais pas dans les dessins: type 2.AT et 2.GR. De plus, un nouveau type de carte a été crée de façon identique au type 2.AT, cependant, celui-ci inclut Chiron dans le dessin.

Aucun tableau ni dessin ne représente les aspects impliquant Chiron. La position de Chiron n’apparaît pas dans les révolutions solaires et lunaires, ni dans les progressions et les transits, etc.
Toutefois, Chiron est inclus dans les données imprimées pour les cartes natales et carte additionnelle, types 24.xx, 25.xx et 23.xx pour toutes les méthodes.

 

Pholus et les autres

Après 1992, Chiron ne fut plus le seul petit objet de notre système solaire extérieur. Plusieurs autres astéroïdes furent découverts depuis entre Saturne et Neptune. Le premier de ceux-ci fut nommé Pholus en l’honneur du deuxième plus célèbre centaure. Par conséquent, ce groupe de petits astéroïdes fut appelé "les Centaures". À l’écart de celui-ci, une autre petite planète fut découverte aux alentours de Pluton, et encore plus loin, une grande ceinture de petits astéroïdes contenant probablement plus d’objets que la ceinture principale située entre Mars et Jupiter. Pluton, elle-même, devrait peut-être faire partie de ce groupe en dépit du fait qu’elle est plus grosse que tout le reste.

La partie la plus éloignée du parcours de Pholus croise les orbites de Saturne et de Neptune. À l’instar de Chiron qui représente la clef astrologique de Saturne et d’Uranus, Pholus représente celle de Neptune. Sa distance moyenne par rapport au soleil est un peu plus grande que celle d’Uranus, sa révolution complète dure 92 ans. Dans la mythologie, Pholus garde les vignes des Centaures, le vin de celles-ci sont la cause de la bataille entre Hercule et les Centaures. Tout comme Chiron, Pholus fut impliqué par hasard dans la bataille, et mourut à cause d’une tragique coïncidence, - pendant qu’il examinait une des flèches empoisonnées d’Hercule, il se blessa mortellement.

Selon les premières observations astrologiques, Pholus confère une rare habileté dans un domaine particulier, ou des résultats inattendus dus à un talent inné. Les transits de Pholus sur les axes principaux d’une carte du ciel marquent souvent un changement radical et inattendu, tout comme dans la mythologie, sa mort soudaine et imprévisible peut le laisser croire.

 

Livres

Erminie Lantero, The Continuing Discovery of Chiron, Samuel Weiser Inc. (1983), 189 pages, ISBN 0-87728-549-7.

Melanie Reinhart, Chiron and the Healing Journey, Penguin USA (paper), ISBN 0140195734

Robert v. Heeren und Dieter Koch, Pholus. Wandler zwischen Saturn und Neptun, Chiron Verlag, Mössingen 1995. (en allemand)

 

Traduit par: Danielle Dupuis

Planètes actuelles
24-oct-2014, 18:51 TU/GMT
Soleil1Scorpion16'58"
Lune11Scorpion34'15"
Mercure16Balance51'27"r
Vénus1Scorpion8'51"
Mars28Sagittaire46'32"
Jupiter19Lion32'49"
Saturne23Scorpion2'38"
Uranus13Bélier50'32"r
Neptune4Poissons56'18"r
Pluton11Capricorne15'11"
Noeud Vrai19Balance17'13"r
Chiron13Poissons31'14"r
Explications des symboles
Carte du ciel du moment
Publicité
Étant l'un des plus importants portails d'astrologie, WWW.ASTRO.COM offre de nombreux éléments gratuits sur le sujet. Avec ses interprétations d'horoscopes de grande qualité écrites par les astrologues mondialement renommés Liz Greene et Robert Hand et d'autres auteurs, ses nombreux horoscopes gratuits et des informations détaillées sur l'astrologie pour débutants et professionnels, www.astro.com est la première adresse pour l'astrologie sur Internet.
Acceuil - Horoscopes gratuits - Astrodienst Boutique - Comprendre l'astrologie - Ephemerides - À propos d'Astrodienst - Mon Astro - Atlas des fuseaux horaires - Sitemap - FAQ - Forum - Contacter Astrodienst