Alaux, Jean-Pierre

From Astro-Databank
Jump to: navigation, search
Name
Alaux, Jean-Pierre Gender: M
born on 14 November 1925 at 14:30 (= 2:30 PM )
Place La Ciotat, France, 43n10, 5e36
Timezone GMT h0e (is standard time)
Data source
BC/BR in hand
Rodden Rating AA
Collector: Geslain
Astrology data s_su.18.gif s_scocol.18.gif 21°43' s_mo.18.gif s_scocol.18.gif 00°14 Asc.s_aricol.18.gif 11°28'



Biography

French painter and sculptor, belonging to the young painters of the School of Paris ( "jeune peinture de l'École de Paris"). He is not to be confused with the writer of the same name, born 1955, and the painter Jean Alaux, born 1785.

He is a direct descendant from a family of painters or architects dating back to the beginning of the 18th century. Consequently, he found it hard to be taken seriously although he was extremely serious about his work. In 1975 he received the official title 'peintre de la marine'.


Français

Fils du peintre François Alaux, Jean-Pierre Alaux, après des études secondaires chez les Dominicains à Arcachon puis chez les Maristes à La Seyne-sur-Mer, est admis au concours de l'École nationale supérieure des beaux-arts, à Paris, où il travaillera dans l'atelier de Jean Dupas de 1943 à 1949. Il s'y lie avec ceux qui resteront toute leur vie ses amis et qu'il retrouvera dans les comités des salons historiques, et notamment: Pierre-Henry, Jean Joyet, Louis Vuillermoz, Frédéric Vidalens, Maurice Boitel, dont il fera un grand portrait "sur le motif" dans les années 60.

À Paris, il retrouve les Maristes de la rue de Vaugirard qui le logent dans leur maison d'étudiants avant qu'il ne soit accueilli chez son oncle et parrain Jean-Paul Alaux. Il gagne sa vie en peignant de petites figurines, des couvercles de boîtes, des fixés sous verre et même une trentaine de scènes de la vie du Christ pour l'Archevêché de Paris. En 1947, il part pour l'Italie à bicyclette avec Frédéric Vidalens, camarade d'atelier. Ils iront jusqu'à Rome, découvriront Florence, Assise, Viterbe, Sienne et Piero della Francesca à Arezzo et passeront une semaine à la Villa Médicis chez Éliane Beaupuy-Manciet qui venait d'obtenir le Prix de Rome.

En 1949, avant de quitter l'École, il obtient le 1er Prix du Concours d'affiches du Faubourg St-Honoré avec "Les Fables de La Fontaine" et une médaille d'argent au Salon des Artistes Français. 1er Prix des Magasins du Printemps en 1950 avec "Le charme de Paris" et 2e Prix du Faubourg St-Honoré pour "Hommage à l'Amour"; ces deux affiches seront également éditées. En 1950, il remporte aussi le 1er Prix du Concours international du "Portrait de Jenny" qui lui vaudra de paraître en pleine page de samedi soir embrassé par Arletty.

Link to Wikipedia biography (French)

Source Notes

from Didier Geslain archive, file peintres (de la marine), photo 139

Categories

  • Vocation : Art : Fine art artist (painter, peintre de la marine)

Personal tools